front-page-1

Géraldine Robache-Wickert

Orthophoniste depuis 1986, j'ai travaillé plus de dix ans en libéral (clinique privée) en France, auprès d’enfants et d’adultes présentant divers troubles de la parole, de la voix, du langage et de l'apprentissage...

En savoir plus Read more...
services

Mes services

Je travaille principalement dans les domaines suivants : difficultés de prononciation et de parole, retard ou trouble du langage, dyslexie-dysorthographie, troubles d'apprentissage. Pour toute autre difficulté, je vous propose une consultation d'orientation (sur rendez-vous)...

Voir tous les services Read more...

Enfants - Mieux-être

Mieux-être

Convaincue que les enfants ont besoin d'être « bien dans leur peau », « bien dans leur corps » et « bien dans leur tête » pour bien se développer et être disponibles aux apprentissages scolaires, j'ai longtemps rêvé d'ouvrir un centre de mieux-être pour l'enfant et sa famille. Ce projet ne se réalisera pas pour l'instant...

En savoir plus Read more...

Orthophonie à distance

Orthophonie à distance

Lors de mon arrivée dans le Nord de l'Ontario, j'ai découvert que, du fait de l'éloignement, les services à distance par vidéo pouvaient être efficaces. Depuis plusieurs années, j'utilise internet pour offrir des services d'orthophonie par webcam auprès d'enfants demeurant dans d'autres pays, ou lors de leurs déplacements...

En savoir plus Read more...

Mode d'emploi FAQ

Veuillez cliquer sur l'une des catégories ci-dessous. Lorsque les questions apparaitront, il vous suffit de cliquer sur celle qui vous intéresse pour voir la réponse.

Note : Cette FAQ est en cours d'élaboration. N'hésitez pas à poser une question (en utilisant mon formulaire de contact) si vous ne trouvez pas de réponses à vos interrogations.

Orthophonie

  • Qu'est-ce que la La dyslexie/dysorthographie

    mardi, 18 octobre 2011
    Le mot dyslexie vient des termes grecs dys (difficultés) et lexis (lexique, mots). Ainsi, la dyslexie est un trouble du langage écrit faisant en sorte qu’en présence d’une intelligence normale et d’aucune autre problématique majeure, une personne éprouve de la difficulté à apprendre à lire. De la même façon, le mot dysorthographie vient du terme dys (difficultés) et du mot orthographe et représente donc un trouble du langage écrit affectant l’orthographe. La dyslexie vient généralement avec la dysorthographie.

    Il faut cependant faire attention car une conclusion de dyslexie ne dépend pas des symptômes en lecture (ex: erreurs visuelles, confusion auditive, retard académique), mais plutôt de l’évolution. Ainsi, une personne peut avoir des difficultés à apprendre à lire en raison d’autres facteurs (difficulté visuelle, affective, familiale…) et les symptômes notés peuvent s’apparenter à une dyslexie. Si la personne présente les symptômes et que lorsqu’on effectue un suivi, l’évolution est rapide, il s’agit tout simplement d’un retard.La dyslexie est un trouble ( et non un retard). Les progrès sont donc lents.

    Il faut aussi savoir que la dyslexie est une dysfonction neurologique et qu’on note donc fréquemment des signes à l’oral (faible mémoire de travail, trouble de l’accès lexical, difficultés de sons (prononciation). Une évaluation de la dyslexie demande que l’enfant soit évaluer par plusieurs professionels (orthopédagogue, orthophoniste, psychologue, optométriste, audiologiste) et le suivi effectué permettra de confirmer ou infirmer la présence de la dyslexie.
    Hits :  39
  • Qu'est-ce que la dysphasie?

    mardi, 18 octobre 2011
    La dysphasie (parfois aussi appelée aphasie congénitale ou audimutité) résulte d’une dysfonction cérébrale entraînant des limitations importantes au niveau de la compréhension, du développement du langage et de la parole, au point d’empêcher l’enfant de communiquer verbalement et d’accomplir des activités liées à son âge et son milieu.

    La description de cette clientèle représente une difficulté, car divers profils peuvent être observés chez plusieurs enfants atteints d’un syndrome dysphasique. Les déficiences peuvent se situer à des niveaux différents et à un degré plus ou moins sévère. L’hétérogénéité de la clientèle combinée aux diagnostics, souvent faits par exclusion (ni sourd, ni muet etc.), ouvrent une porte à l’interprétation.

    Plus de garçons que de filles en sont généralement atteints. Mentionnons seulement qu’aux troubles langagiers (compréhension et expression verbale) se greffent des troubles de perception auditive, des troubles d’abstraction, des troubles de généralisation et des troubles de perception du temps. D’autres particularités peuvent aussi y être associées (voir "particularités des enfants atteints de dysphasie").

    Les enfants dysphasiques présentent par ailleurs une intelligence normale, un sens de l’observation très développé et un grand désir de communiquer. Malgré cela, la dysphasie est considérée comme un problème grave de la communication et du développement, ce qui nécessite une approche individualisée et adaptée, notamment au niveau de la famille et des services éducatifs.

    Quant au taux de prévalence au Québec, il n’a jamais été clairement défini. L’expérience acquise au cours de toutes ces années nous porte toutefois à croire que le taux de 4 sur 10,000 sous-estime la proportion de cette population d’enfants.

    Source : Association dysphasie + 
    Hits :  35
  • Qu'est-ce que la dyslexie?

    mardi, 18 octobre 2011
    C'est une difficulté que certaines personnes éprouvent avec l'alphabet, la lecture, l'écriture et l'épellation, en dépit d'une intelligence moyenne ou supérieure à la moyenne, de méthodes d'enseignement conventionnelles et d'une influence positive du milieu socioculturel. La dyslexie est probablement d'origine génétique et héréditaire.

    La dyslexie représente de 80 à 90% de l'ensemble des troubles d'apprentissages.
    Hits :  24
  • Qu'est-ce qu'une orthophoniste?

    samedi, 17 septembre 2011
    Chacun de nous connaît, dans son entourage, des enfants ou des adultes qui sont perturbés dans leur communication parlée ou écrite. 

    On sait qu'un trouble de la communication rend difficile ou impossible une bonne insertion scolaire, culturelle, professionnelle et sociale. 

    Il est évident qu'un trouble du langage oral entraîne une perturbation dans l'acquisition du langage écrit, voire une non acquisition du code écrit indispensable dans la vie quotidienne même pour les plus simples démarches. 

    Les orthophonistes sont sensibles au problème de l'illettrisme et interviennent, en tant que formateurs de formateurs dans ce domaine bien particulier. 

    Prévenir les troubles de la parole et du langage, les dépister, les évaluer, les rééduquer, constitue la pratique quotidienne des 12 000 orthophonistes qui exercent en France. 

    A tous les âges de la vie, la communication peut être perturbée. 

    L'orthophoniste pratique un bilan au cours duquel il explore les capacités et les connaissances, évalue les troubles et suggère si nécessaire d'autres examens. 

    A la suite du bilan orthophonique, en accord avec le médecin qui a prescrit le bilan, l'orthophoniste établit un dossier de prise en charge de la rééducation par la caisse d'assurance maladie. 

    Du petit enfant, qui ne parvient pas à construire son langage et sa parole à la personne âgée perturbée dans sa communication, l'orthophoniste traite tous les troubles du langage.

    Il intervient auprès de l'enfant qui ne parvient pas à acquérir la lecture, ou qui ne peut écrire de manière compréhensible, ou encore qui n'accède pas au raisonnement logique, l'adulte ou l'enfant qui présente un trouble d'articulation, ou un bégaiement, une perturbation de la voix, ou une perte du langage après un accident ou une intervention chirurgicale. 

    Depuis longtemps les orthophonistes préconisent une intervention précoce pour donner à chacun toutes les chances de mieux communiquer, de mieux vivre. 

    Les orthophonistes sont formés en quatre années d'études après le baccalauréat, dans les facultés de médecine. Ils exercent en cabinet libéral, dans les hôpitaux et dans les établissements spécialisés.

    Source FNO (http://www.orthophonistes.fr/Theme.php?NumTheme=20&Article=3
    Hits :  37

Facebook